Le 33 Cité

Si j’ai l’habitude de traverser Lyon pour aller manger dans mes endroits préférés, il est assez rare que j’aille jusqu’à la Cité Internationale. Et pourtant, de nombreux restaurants s’y sont établis et notamment : le 33 Cité. Je ne vais pas vous le cacher, je n’avais pas entendu parler de ce restaurant avant qu’on me propose de le tester. Pourtant, l’essai est concluant et vaut le détour…

.

Situé juste à côté de l’amphithéâtre et profitant d’une chouette terrasse couverte, le 33 annonce la couleur dès l’entrée : ici, des Toques Blanches Lyonnaises officient. On devrait donc se régaler… On franchit la porte et puisqu’il fait un temps relativement acceptable, on nous installe en terrasse. Le restaurant est quasi vide même s’il est déjà 19h30, une famille et quelques couples en terrasse. Et pourtant, ça va vite se remplir, la terrasse terminera la soirée partagée entre les rendez-vous d’affaires, les groupes d’ami(e)s, les couples… Il y a toutes les populations représentées.

.

On opte rapidement pour un cocktail sous les conseils de notre serveur, un classique d’ailleurs : un mojito. Il était excellent (tellement que je n’ai pas pris le temps de faire une photo). Pour l’accompagner, on opte pour le Pâté Croûte, renommé ici (Vice champion du monde 2012, quand même), à partager. Il vaut effectivement le détour. C’est d’ailleurs mieux à partager car la part est imposante et si vous êtes comme moi et que vous trouver que c’est un peu écœurant en trop grosse quantité…

.

33-cite-pate-croute

33 Cité Internationale

.

Pour le plat, j’avais plutôt envie de poisson et il faut avouer que le « dos de Maigre rôti » servi avec une poêlée de giroles avec un velouté de champignons. C’était vraiiiiiiiment très bon, le velouté était bien parfumé. Je ne regrette pas du tout mon choix, je me suis vraiment régalée.

.

33-cite

.

Et pour le plat le plus important du repas (le DESSERT, je parle du dessert !!), la carte est plutôt très sympa mais la « tartelette framboisse-passion réunissant deux de mes choses préférées (framboisses et passion, obvi – ceux qui suivent mon instagram SAURONT)… J’étais un peu obligée. Et c’est la seule déception du repas. La passion est préparée façon « curd » comme le lemon curd d’une tarte au citron m’voyez. Et les framboises fraîches posées délicatement dessus… Tout ça servi avec une boule de glace à la fraise et un coulis. La deception est au niveau du « passion curd »… Parce que ça n’avait pas trop le goût de passion et c’était surtout trop sucré – c’est souvent le problème des tartes au citron, d’ailleurs. C’était bon, mais un peu « trop » et un peu « pas assez » à la fois. Dommage.

.

33-cite-tarte-framboise-passion

.

En somme, c’était une très belle découverte, validée aussi par Ornella, qui m’accompagnait (et a adoré ses plats également). On est d’ailleurs persuadées qu’on y retournera, la terrasse promettant de belles soirées d’été…

.

Le 33 Cité

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !


Répondre

%d blogueurs aiment cette page :