Entretenir ses cheveux colorés avec Kin Cosmetics

Presque 4 mois maintenant que je suis revenue à une couleur « originale » pour mes cheveux, j’en avais parlé brièvement ici. Une transition qui ne s’est pas faite sans mal. Je suis quand même relativement brune au départ, donc passer à une couleur plus claire, ça voulait dire décoloration. Et le problème c’est qu’il en a fallu deux. Heureusement, j’avais une experte à disposition (qui elle, est full licorne) qui m’a fait un chouette tie & dye qui me sert de base aujourd’hui. D’ailleurs, astuce, elle m’a demandé d’imbiber mes cheveux d’huile de coco et a fait ma première décolo par dessus l’huile, ce qui permet de moins abîmer le cheveux (mais ce n’est pas miraculeux non plus, ne rêvons pas). Quoi qu’il en soit, post double décolo, j’avais les points aussi douces que du crin de poney. Ni plus, ni moins. Oui, c’est charmant et oui, ça fait rêver. Heureusement, les colorations que j’utilise sont plus saines, histoire d’éviter d’en rajouter une couche. C’est donc après plus de 2h de tripotage de cheveux que nous en étions arrivées à ce résultat PAR-FAIT (mon tat’ à 2h sur la photo, d’où sa tronche un peu bancale) :

.

.

Oui car MC, en plus d’être experte décolo, avait carrément fait des merveilles quand il a été question d’appliquer les couleurs : du violet, du violet/rose et du rose. C’était wahoo, c’était parfait, c’était trop bien. Sauf que voilà, ces couleurs géniales, elles se font vite la malle. Heureusement, j’ai le cheveux semi-merveilleux et je peux laisser passer 5 à 6 jours entre chaque shampooings ! Du coup, au début, je pouvais faire tirer sur 3 semaines avant de devoir réclamer un coup de main à mes copines (4 c’était trop, je vivais avec un chignon parce que j’avais des mèches blondes degueulasses).

.

La routine.

Avant de prendre un coup de speed et de vouloir changer de couleur, j’utilisais la marque bio Davines que je trouve sur birchbox (Nourishing shampoo et Nourishing conditioner) et que j’adorais même si l’action démêlante n’était pas vraiment là (qui a dit PAS DU TOUT ?). Du coup, j’avais acheté la version pour cheveux colorés en prenant le shampooing et le Hair Mask de la gamme Minu. Si je n’avais rien a redire au niveau de la propreté de mes cheveux (toujours le même espacement entre mes lavages), je me suis rendue compte, comme sur la photo ci-dessus, que mes mèches de cheveux avaient tendance à s’agglomérer et à faire ce que j’appelle « des tentacules« . Si, énoncé comme ça, ça ne paraît pas trop gênant, c’est quand même moyen niveau esthétisme et c’est surtout très chiant au quotidien. Mes cheveux ont une telle texture que je ne peux pas les brosser excepté lorsque le soin pose (mais là encore, PAS DU TOUT DÉMÊLANTE la gamme Minu… ou comment passer 15 min à tenter de démêler sa tignasse) sinon j’ai des cheveux « mousseux » et hyper volumineux et je ne peux rien en faire (alo ui cer la coupe semi-afro). J’étais donc coincée avec mes tentacules (je ne blâme pas uniquement les produits, je pense que ce résultat est aussi l’effet des décolorations qui ont pas mal dégommé mes cheveux). Sauf le premier jour post shampooing. Voyez-plutôt (ça, c’est quand j’ai un peu foiré mon mélange de couleurs et que j’ai mis trop de violet) :

.

cheveux colorés

.

Et puis il y a quelques semaines, je vois passer un message sur les Internettes annonçant que Gouiran recherchait des blogueuses pour tester des produits. Moi qui suis toujours en quête de découvertes (c’est pour ça que je suis abonnée à birchbox d’ailleurs), j’ai donc envoyé un mail à l’adresse indiquée et j’ai pu échanger longuement avec Justine. Elle m’a parlé d’une marque Espagnole encore inconnue en France qui s’appelle Kin Cosmetics. Cette marque propose existe depuis les années 30 et veut « proposer des produits de très bonne qualité à des prix très abordables« . J’ai été visiter leur site et j’ai constaté qu’ils proposaient différentes gammes dont une marque de colorations contenant, entre autre, DU ROSE ET DU VIOLET. C’est rare, à part LaRiché (que j’utilise) et Manic Panic, je ne connaissais pas d’autres marques faisant ce type de couleurs ! Je vous mets d’ailleurs le lien ici. Du coup, Justine m’a proposé de tester la gamme pour cheveux colorés comprenant un shampooing, un conditionner et un soin. J’ai préféré tester le tout pendant un mois avant de faire mon compte rendu à Justine et de vouloir vous en parler. Sachez que si je n’avais pas été contente de mes tests, je ne vous en aurais pas parlé, c’est aussi simple que ça. Mais le fait est que, j’en suis ravie.

.

Kin cosmetics

.

Parlons-en plus en détails :

La gamme Color n’est qu’une parmi tant d’autres, Kin propose de nombreux produits adaptés, a priori, à tout un tas de natures de cheveux et répondant à plusieurs problèmes capillaires. Il existe une gamme nourrissante, une gamme lissante, une gamme pour cheveux bouclés, une gamme anti-chute, une gamme anti-pelliculaire…  Évidemment vous pouvez varier les plaisirs et utiliser un shampooing d’une gamme et un soin d’une autre gamme (par exemple un shampooing Purity (anti-pelliculaire) et un soin Nutri (nourrissant)). La gamme color (code couleur rose) est enrichie en vitamine E et en extrait de grenade qui vont protéger la couleur et lui permettre de tenir plus longtemps. Idéal pour ma crinière !

Au niveau des formats, j’adore notamment celui du soin. J’ai l’habitude des soins en pot et je préfère largement le format tube, plus pratique pour prendre la bonne quantité et permettre une meilleure conservation du produit.

L’utilisation des produits m’a effectivement permis d’attendre plus longtemps avant de refaire ma couleur, ce qui est un gros plus (ça se joue à une/deux semaine près, ce qui peut paraître peu, mais croyez-moi, ça ne l’est pas). L’état de mes cheveux post séchage (naturel) est beaucoup plus agréable, au toucher notamment (hello douceur) et mes cheveux sont quasiment revenus à leur état naturel (adieu tentacules, bonjour le retour des boucles).

Et MIRACLE, enfin un soin pour cheveux colorés avec une action démêlante !! Deux minutes chrono pour démêler ma longueur, autant vous dire que parfois, même avec des soins purement démêlants, je galère. Je ne vous dis pas le gain de temps dans la SDB (si, je vous le dis, je gagne 15 min grâce au démêlage et au temps de pose ultra rapide du soin : 1 minute).

Les produits sentent très bon (en opposition aux Davines classiques, auxquels il faut… s’habituer).

.

Résultat ?

Je suis entièrement convaincue par ces produits. Mes cheveux sont beaucoup plus en forme grâce au soin « reconstructor » et ma couleur dure plus longtemps. Je pense que je vais les racheter quand ils seront terminés, et leur petit prix ne les rend que plus attractifs (c’est à dire que les 3 coûtent pratiquement le prix du soin Minu de Davines… voilàvoilà). J’alternerais sûrement avec mes produits Davines à terminer mais en tout cas, merci Gouiran pour la découverte ! D’ailleurs, quand j’aurais terminé mes pots Lariché, j’essaierais de me procurer les colorations Kin pour voir ce que ça donne ! Bien sûr, je vous en parlerais (sinon, vous pouvez suivre aussi mon instagram, mis plus souvent à  jour que le blog ^^).

.

Alors, tenté(e)s par Kin Cosmetics ?

.

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !


Répondre

%d blogueurs aiment cette page :