Bates Motel

Il y a tant de séries dont je pourrais parler… Mais après vous avoir parlé de Reign, j’ai décidé d’opter pour Bates Motel. Avez-vous vu le cultissime Psychose, film d’horreur d’Hitchcock datant de 1960 ? Que la réponse soit oui ou soit non, peu importe. Sachez en tout cas que Bates Motel retrace l’adolescence de Norman Bates, le célèbre tueur du film et surtout, sa relation particulière avec sa mère Norma Bates.

Vous pouvez écouter cette chanson en lisant mon article : Bastille – No Angels

De Psychose à Bates Motel.

La mode des prequels.

Norman Bates est un personnage fictif créé par Robert Bloch pour son roman Psycho publié en 1959. Le roman sera adapté par Hitchock en 1960. Pour info, sachez qu’il y a eu des suites : Psycho 2, 3, Bates Motel et Psycho 4, et un remake du premier film en 1998 – aucun de ceux-ci n’a été adapté par Hitchock.

Dans le livre et donc, dans le film, l’adolescence de Norman passe très rapidement, la série prend donc nécessairement des libertés quand à l’adaptation, mais approfondi la relation malsaine et pesante entre Norman et Norma. Cette relation est la pierre angulaire de la saison 1. L’univers de la série est assez sombre, bourré d’énigmes, de personnages tous plus complexes les uns que les autres…

Bates-Motel

Pitch :

Après la mort mystérieuse de son mari, Norma Bates décide de refaire sa vie loin de l’Arizona, dans la petite ville de White Pine Bay dans l’Oregon, et emmène avec elle son fils Norman, âgé de 17 ans. Elle rachète là-bas un vieux motel abandonné depuis de nombreuses années, ainsi que le manoir qui trône majestueusement quelques mètres plus loin…

Cast :

Les producteurs se sont fait plaisir pour le personnage de Norma en castant la brillante Vera Farminga (The Conjuring). Pour Norman, le pari était risqué mais ils ont opté pour Freddie Highmore (oui, Arthur dans Arthur et les Minimoys / Charlie dans Charlie et la Chocolaterie…) que je trouve finalement excellent dans ce rôle – et je n’aurais pourtant pas parié dessus mais j’étais curieuse de le voir dans un rôle différent. Max Thieriot joue le demi-frère de Norman. Nicola Peltz joue le rôle de Bradley Martin. Olivia Cooke joue le rôle d’Emma, la meilleure amie de Norman. On verra d’autres têtes connues lors des autres saisons pour des rôles plus ou moins récurrents.

Les saisons & mon point de vue

La saison 1 nous permet de découvrir non seulement la relation entre Norman et sa mère – qui expliquera en partie les « problèmes » de Norman – mais aussi les mystères entourant White Pine Bay. Puisque non, dans une série tv Américaine, aucun personnage n’emménage JAMAIS dans une petite ville tranquille où tout le monde est gentil et souriant. JAMAIS. A mes yeux, cette saison est proche de la perfection.

La saison 2 est plus lente, même si de nouveaux personnages font leur entrée (et ils sont nombreux), j’ai plus l’impression que cette saison était centrée sur l’approfondissement des deux personnages principaux même si on garde l’intrigue sur la ville de White Pine Bay. Cette saison a été un peu plus difficile à suivre, j’attendais moins les épisodes et j’ai fini par arrêter mon visionnage pour les enchaîner juste avant la sortie du season finale. J’ai tout de même eu hâte de voir la saison 3.

bates

La saison 3 a deux principaux arcs narratifs : l’arrivée d’un nouveau personnage important et de nouveaux mystères concernant White Pine Bay. Cette saison est un peu plus rythmée que la précédente, je n’ai pas fait de longue pause entre les épisodes. On rendre encore plus « dans la tête » de Norman, notamment au début de la saison et à la toute fin. Le dernier épisode a d’ailleurs rendu l’attente de la saison 4 très compliqué.

La saison 4 est également ma préférée, avec la première. L’ambiance est encore plus sombre et malsaine qu’elle n’a pu l’être jusque là. On peut vraiment voir Norman sombrer. Une seule chose à dire : préparez-vous à une fin de saison COMPLÉTEMENT OUF (je pèse mes mots).

Pourquoi j’adore cette série ?

Le jeu des acteurs est parfait. Freddie Highmore est au-delà de ce qu’on pouvait espérer dans ce rôle d’ado (très, très, TRES) perturbé. Il avraiment fait un travail de folie en interprétant ce personnage, c’est la réflexion que je me suis faite à chaque fin d’épisode de la saison 4. Vera Farmiga est vraiment mémorable dans le rôle de Norma, ses accès de fureur, son côté fragile… On a l’impression qu’elle peut tout jouer.

A la sortie de la série, beaucoup ont râlé sur les anachronismes… Personnellement, je trouve que cette « modernisation » de l’histoire n’est pas si choquante que ça… si on ne se focalise pas sur le fait que Psychose est supposé se passer dans les années 60, plaçant inévitablement Bates Motel dans les années 50. Et oui, les personnages ont des iphones, les internettes et des voitures plutôt très modernes pour l’époque. A côté de ça, les tenues de certains personnages sont plutôt rétros et l’esthétique de la série nous place parfois dans une temporalité plus crédible… Et personnellement, je trouve que tout ça se mélange bien et ne choque finalement pas tant que ça.

La saison 5 débute ce soir aux USA et… ce sera la dernière saison. On peut s’attendre à une très belle série d’épisodes (puisque fin décidée) et à une belle brochette de guests pour marquer le coup (je ne dirais que ça : Rihanna !). J’ai hâte \o/ Trailer S5 ici.

Alors, tenté ?.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !


8 réponses à “Bates Motel”

  1. argone dit :

    je connaissais Psychose bien sûr et Norman Bates … mais je n’ai jamais regardé cette série, justement avec la fin de GOT j’ai un créneau à pourvoir ! merci !! :-)

  2. Amélie dit :

    Hmmm, ça ne me tentait pas du tout, mais là, j’ai un doute … Je finirai peut être par m’y mettre quand j’aurai fini Buffy (oui, comme il n’y a pas grand chose en ce moment, je reprends les fondamentaux que je n’ai jamais vu – j’ai été une pro-Charmed, à l’époque XD)

  3. Annabelle dit :

    Hoooo ! Trop cool ! C’est tentant ça dis donc !

  4. J’ai commencé hier la saison 1 et j’avoue tomber sous le charme. Il me hate de découvrir la suite !
    Des bises
    Coline

    http://bienvenuechezcoline.com

  5. Stéphanie dit :

    je ne connais pas du tout, mais ta chronique m’a donné envie de la découvrir.

  6. Helpblog dit :

    Je ne suis pas si surprise du talent de Freddie Highmore. Je l’ai vu dans August Rush / Le Jour où je l’ai rencontrée et
    Les Chroniques de Spiderwick. Et personnellement, je l’adore. Il est très doué et si j’ai commencé à regarder cette série c’est justement parce qu’il est dedans ^^
    Je lui trouve aussi un petit charme trop choupinou. Il a encore une tête d’ado, je trouve. Alors qu’il a 22 ans ;)

  7. J’ai regardé la saison 1, d’ailleurs du coup je n’ai lu ton avis que pour la saison 1, je vais bientôt regarder la seconde saison, le final était très réussi.

    Et j’ai été assez perturbé lorsque j’ai vu les personnages sortir des iphone puisque j’avais l’impression au vue de leurs habits et tout ça que ça se passait à la même époque que le film mais au final non ^^

    Le casting est génial ! J’espère que je ne serai pas déçue par la saison 2 :)

  8. Marika dit :

    Sympa la chanson en lisant l’article ! J’aime beaucoup.

    Bon, j’ai dévoré les deux saisons en deux semaines, ils ont pimenté tous mes petits dèj/repas/dîners. Tu es vraiment de bon conseil parce que j’ai vraiment eu un coup de coeur pour Reign aussi.

    Et désolée pour le mini-spoil, c’est stupide, mais je trouve aussi intéressant que Norman ait tout simplement une vie sexuelle. Si on se base sur le personnage de Psychose, je pensais que le mec en gros n’avait jamais touché une nana de sa vie. (voilà c’était la minute zarbi de Marika), du coup la série peut se révéler très intéressante et élargir le contexte autour du film initial de Hitchcock.

Répondre

%d blogueurs aiment cette page :