Le dodow : la solution contre l’insomnie ?

Le dodow ? Kézako ?

C’est un petit objet très épuré, qui tient dans la paume de la main et qui a un objectif principal : réduire votre temps d’endormissement.

Mais pas que.

Le fonctionnement du dodow est assez simple : 3 petites diodes bleues s’allument et varient en intensité.

Il suffit de placer le dodow sur votre table de nuit, de l’activer en posant votre doigt dessus et de vous concentrer sur la lumière bleue projetée au plafond. Ensuite, calez votre respiration sur l’intensité lumineuse : lorsque le cercle s’élargit, inspirez , quand il rétrécit, expirez. Facile.

Mais en pratique ?

Au départ, j’ai connu dodow via un ami* qui, lui-même, ne jure que par ça depuis quelques semaines. Curieuse, j’ai envisagé de le tester moi aussi (sur le site, il est indiqué que l’on sera « satisfait ou remboursé ») et puis finalement, la marque est venue à moi et j’ai été ravie de pouvoir mettre ce petit objet blanc en situation. Étant relativement stressée depuis plusieurs mois, à cause du travail notamment, je passe des nuits chaotiques et je peux mettre 2 à 3h avant de trouver le sommeil. Sur le papier, dodow ressemblait à LA solution.

Pour activer l’appareil, il existe deux fonctions qui correspondent à deux durées d’activation de l’appareil : 8 min et 20 min. J’ai d’abord voulu tester 8 en me disant que ça me donnerait un aperçu et… je ne pense pas avoir tenu plus de 3 minutes avant de m’endormir.

Efficace.

Habituée des exercices de respiration (que je pratique pour lutter contre mon stress mais aussi pour me détendre), j’avais déjà les bons réflexes finalement… Si vous pratiquez régulièrement des activités comme le yoga ou la méditation, vous pourriez penser que dodow n’est pas fait pour vous, ou ne vous sera pas très utile. Toutefois, le cercle lumineux permet de focaliser sa respiration sur un rythme régulier et de canaliser ses pensées.

Dans tous les cas, l’utilisation du dodow m’a systématiquement permis de m’endormir très rapidement, sans jamais arriver au bout du cycle que j’avais lancé. Depuis, je ne l’utilise plus forcément au quotidien, mais surtout quand j’ai besoin de me coucher plus tôt ou si je sens que l’insomnie me guette. Finalement, l’appareil m’a aussi permis de retrouver un cycle de sommeil plus régulier : fini d’attendre le sommeil jusqu’à parfois 3h du matin, avec un réveil prévu à 7h et rien que pour ça, l’expérience est concluante.

*Je lui ai proposé de partager sa propre expérience expérience avec dodow :

« Je me couche mais mon cerveau est toujours en ébullition. Les idées tournent, s’agitent, s’affolent ! Ma journée, mes interactions sociales, mes réactions, mon corps, ma journée du lendemain, impossible de freiner le rythme de mes pensées qui coulent. Enfin, j’allume mon Dodow et cale ma respiration sur l’intensité de la lumière. En quelques minutes, mon esprit se calme, mon corps se détend, ma respiration ralentie, mes paupières se ferment. Les pensées reviennent ! Simple tapotement sur le Dodow, ma nuit commence…

Très sceptique au début, moi qui mettait habituellement 2 à 3 heures pour m’endormir, je suis descendu à moins de 30 minutes. Auparavant, j’avais vaguement essayé quelques exercices de respiration, mais, une pensée en entraînant une autre, mon cerveau préférait divaguer. Avec le Dodow, il y a un côté ludique à essayer de suivre la lumière avec sa respiration : ça me canalise. C’est un exercice de respiration et de visualisation couplé d’une lumière bleue non-agressive. »

Sur le site internet, vous apprendrez en détails comment s’endormir avec dodow (et notamment comment dodow peut lutter contre les différentes causes de l’insomnie), ainsi que plein d’autres informations (notamment côté blog) assez intéressantes sur le sommeil.

Rendez-vous sur Hellocoton !


2 réponses à “Le dodow : la solution contre l’insomnie ?”

  1. Prisca dit :

    Tu as réussi à m’intriguer je vais en parler à ma soeur !

  2. Alison dit :

    Cette chose m’intrigue tellement (mais ce nom <3)

Répondre

%d blogueurs aiment cette page :