Fringe

Créée par J.J Abrams (le producteur de Lost et d’Alias) en 2008, la série met en scène la Fringe Division Team, une section du FBI basée à Boston dans le Massachusetts (États-Unis) et chapeautée par la NSA. Cette équipe a recours à ce qu’on appelle en anglais la « fringe science » – littéralement, « les sciences marginales » – pour enquêter sur des phénomènes étranges et inexpliqués à travers le pays. Ces phénomènes sont désignés comme faisant partie du « Projet « .
.

http://blog.lafraise.com/fr/wp-content/uploads/2008/09/fringe.jpg

Côté perso, on suit les aventures de l’agent spécial du FBI Olivia Dunham, du savant fou Walter Bishop et de son fils touche-à-tout Peter Bishop.

Que dire sur Fringe. Lorsque la série a débutée, je commençais tout juste à m’intéresser aux séries tv (et oui, je n’ai pas toujours été la geek de séries que je suis aujourd’hui ^^). J’ai regardé la première partie de la S1 (vous savez comme les Américains apprécie de nous couper en plein élan en faisait parfois des saisons en deux parties). J’ai tout de suite adhéré au concept, pourtant pas fana de science-fiction. Et je vais vous dire pourquoi.

On apprécie clairement les personnages. Palme spéciale à John Noble qui joue Walter Bishop à merveille. J’adhère totalement à son côté décalé et imprévisible (je me marre à chaque fois qu’il se gourre de prénom en voulant parler à l’Agent Farnsworth – chargée d’assister Dunham, elle est la plupart du temps au labo pour aider le Pr Bishop). Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, non, on ne s’en lasse pas. Anna Torv, qui joue l’agent Olivia Dunham est loin de n’être qu’une jolie blonde, son rôle est bien écrit et se développe de plus en plus au sein des épisodes. Et c’est plutôt agréable de voir Joshua Jackson dans un rôle comme celui-ci.

Du côté des épisodes, des bons et des moins bons, peut-être quelques longueurs, mais certains valent vraiment le détour. Bon évidemment, si vous êtes de grands sceptiques et que vous apprécié moyennement le « surnaturel », vous pouvez passer votre chemin. Si vous n’avez rien contre les expériences farfelues & que les mots pyrokinésie, cryptozoologie et téléportation vous parlent, cette série est pour vous.

Comme dit plus haut, en 2008 j’avais vu seulement la partie 1 de la première saison, et par la suite, Fringe a fait partie des séries que j’ai lâchement abandonné au profit d’autres… (ouh, saymal!) Mais j’ai décidé de m’y remettre et je viens donc de terminer la S1, d’achever la S2 et d’être à jour sur la S3. La S2 reprend exactement où s’arrête la S1, de nouveaux personnages font leur apparition et j’espère que d’anciens feront un petit come back (y’a des persos auxquels on s’attache).  La S2 permet de comprendre un peu mieux tout ce qui ce passe dans la première, par contre, fini les épisodes un peu décousus, il faut suivre, sinon, on est paumé. Même chose pour la S3, qui suit la S2 directement (la S2 fini de ce genre de façon qui rend fou – quand on sait qu’on est planté en plein suspens et qu’on va attendre plusieurs mois pour avoir la suite).

La saison 3 de la série est donc en cours aux USA mais mauvaise nouvelle, celle-ci a été décalée sur la grille des programmes au vendredi soir (considérée apparament aux USA comme le « cimetière à séries » dixit wiki) et ses audiences ont baissées de moitié (la première saison était suivie par près de 10 millions de personnes tandis que la saison 3 ne regroupe même pas 5,5 millions de personnes). Il semblerait néanmoins qu’une S4 soit envisagée puisque Fringe resterait la série la plus enregistrée aux Etats-Unis. La S4 semble donc se confirmer.

P.S: Suite aux commentaires de Max & Max, les glyphes qui entrecoupent les eps sont visibles ici 

 



8 réponses à “Fringe”

  1. Max dit :

    Mylouuu

    Je ne suis pas totalement d’accord sur le fait que les sceptiques peuvent passer leur chemin et bien au contraire ! Je ne suis pas adeptes de phénomènes paranormaux et loin de là, mais justement, dans Fringe, le Dr Bishop (siphonné de son état) donne toujours une explication scientifique qui reste « PLAUSIBLE » et ça fait partie des charmes de cette séries.

    Pour le décalage du Jeudi au Vendredi pour moi c’est une bonne chose, même si la S1 faisait des scores hallucinants, la S2 s’était un peu éteinte or la concurrence du Jeudi est trop forte contrairement à celle du Vendredi et il semble que les audiences se maintiennent notamment pour la cible privilégiée, les « 18-49 ans »

    PS: Et tu as pas parlé des petits signes qui entrecoupent les épisodes (comme celui que tu as mis en illustration) il me semble que c’est un code propre à chaque ep.

  2. Maxime (Lapin !!) dit :

    Une série tout à fait passionnante qui se de répète pas après la 2eme saison où la vraie histoire est lancée. J’ai autant adoré cette série que toi (voir plus xD) et je suis impatient de voir les prochains épisodes et les news saisons !!!! (S3 E9)

  3. DRAKZ dit :

    Au début, c’était marrant, avec leurs découvertes bizarres, là (saison 3) ça stagne un peu trop

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.