Man seeking woman

Au sein de mon groupe d’amis, Man Seeking Woman, c’est la série qui divise Ce format 20 min a pour personnage principal Josh, loser en amour mais qui a au moins le mérite d’essayer. La série est tirée d’un recueil de nouvelles et est basée sur l’absurde et la complexité des relations amoureuses à notre époque. J’illustre : dans un épisode, Josh est invitée à une soirée à laquelle est présente son ex, avec son nouveau copain. Puisque toute la série est basée du point de vue de Josh, nécessairement, c’est aussi le point de vue du spectateur… et le petit ami de son ex s’avère être Hitler.

Man seeking woman

Alors je comprends aisément que cette série ne parle pas à tout le monde. Personnellement, je me délecte de cette dimension absurde que je trouve toujours très bien imagée au fil des épisodes. Tous ne m’ont pas plu, peut être parce que – forcément – toutes les situations ne m’ont pas parlé… Mais globalement, à quasi chaque fin d’épisode je me dis : « c’est tellement ça…« . Tous les clichés et même, au-delà, toutes les petites réalités liés au relations amoureuses sont reprises dans la séries.

Je ne tiens pas trop à spoiler mais certaines épisodes sont allés vraiment loin (bon ok, j’ai cité Hitler, c’est déjà assez loin et pourtant… pas tant que ça d’un point de vue global ^^), mais pour vous en dire un peux plus : dans un épisode, Josh rend visite à ses parents et sa mère commence à le questionner sur sa vie amoureuse. Situation à laquelle tout un chacun peut s’identifier (sauf ce pote, en couple depuis 15 ans). L’épisode bascule rapidement sur une scène de torture pendant laquelle la mère de Josh essaye de faire avouer à son fils l’état de sa situation amoureuse…

Certes

Côté cast, le lead est Jay Baruchel, qu’on a quand même vu dans pas mal de films. Son meilleur ami est joué par Eric André et mon personnage secondaire préféré : sa soeur Liz, jouée par Britt Lower, assez peu connue et plutôt habituée des secondes rôles mineurs jusqu’alors. La saison 3 marque l’apparition du personnage joué par Katie Findlay (Rosie dans The Killing / Rebecca dans How to get away with murder). Je n’ai pas encore eu le temps de débuter cette saison 3, mais avec l’annonce de l’arrivée de Katie Findlay, je suis plutôt motivée pour me bingewatcher les quelques épisodes que j’ai en retard.

man seeking woman

Man Seeking Woman reste une série très bien écrite. Je ne vais pas vous promettre les plus grand fous rires de votre vie devant ces épisodes car ça n’arrivera pas. Si, avec le format 20min, on est habitués aux comédies, celle-ci est plutôt satirique et fait plus rire jaune que rire tout court. Pour autant, ça reste un bon divertissement. Mon épisode préféré : le 9 de la première saison, centré sur Liz. Notamment la scène avec les fillettes, qui m’a beaucoup amusée.

 En résumé, si vous n’avez pas peur du 1000ème degré, foncez !

Man seeking woman

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !


Répondre

%d blogueurs aiment cette page :