Nashville

Cette série faisait partie de celles que j’attendais avec le plus d’impatience – en bonne accro à Glee & à Smash, une nouvelle série axée sur la musique allait forcément se retrouver dans ma liste. Après avoir visionné 3 épisodes, je pense pouvoir en parler plus en détails que lors de mon mini Point Séries d’il y a peu.

 

 

Même si j’étais ravie de retrouver Connie Britton (que j’avais beaucoup aimé dans American Horror Story saison 1) et Hayden Panettiere (ex Heroes), à terme, les personnages secondaires me plaisent plus. J’explique. Même si l’histoire de rivalité entre Rayna & Juliette (respectivement jouées par C.B et H.P – non, pas Harry Potter) est le fil conducteur de l’histoire, je dois dire qu’on s’y perd assez vite.Le premier épisode explique que Rayna, reine incontestée de la country est en train de se casser la gueule. Pour remonter la pente, la seule solution proposée par son label est de partir en tournée avec la petite Juliette, idole des jeunes. On s’en doute, les deux ne sont pas emballées. Néanmoins, passé le premier épisode, on ne reviendra pas trop là dessus.

 

Juliette est complètement obsédée par l’idée de piquer le guitariste/partenaire sur scène de Rayna (Deacon de son petit nom). Son personnage tourne à 90% autour de ça sur les 3 premiers épisodes. Je commence à en avoir un peu ras le bol. Heureusement, voir le personnage essayer de composer avec sa mère, droguée notoire qui essaye de lui soutirer de l’argent en lui faisant du chantage affectif rend le personnage plus profond, plus touchant. J’aime également les passages dans lesquels Juliette râle de ne chanter que de la soupe commerciale (soupe que j’écoute en ce moment même pour l’écriture de ce passage).

 

Pour Rayna, le personnage est gonflant au possible. Là où Juliette est obsédée par Deacon, Rayna doit gérer son père: un homme que seul l’argent intéresse ; son mari : qui ne sert pas à grand chose jusque là à part être le pion de son père ; ses filles : obsédées par Juliette Barnes…

 

Je m’attendais à retrouver plus de musique venant de ces deux personnages – puisqu’elles sont les têtes d’affiches. Et si on omet quelques minutes de chansonnette entre Juliette et Deacon, c’est le désert auditif. Et c’est là que toute mon attention se reporte sur les personnages secondaires. La serveuse et le barman d’un bar populaire de la région. Scarlett et Gunnar. Comme on s’en doute, Gunnar est raide dingue de S. qui s’en contre-fout puisqu’elle a son propre jules Avery. Mais je m’égare. Gunnar tombe sur des écrits de Scarlett et lui propose de les mettre en musique. Leur bar proposant des soirées scène ouverte, ils chanteront leur première chanson ensemble à cette occasion :

Attention, c’est la fin de l’episode 1, il y a du spoil inside

 

Scarlett qui a l’air assez godiche/naïve en temps normal est – de mon avis personnel – tellement géniale quand elle chante… Une petite seconde pour la route, tirée de l’épisode 3 :

 

 

Moralité, je continue plus à regarder pour Scarlett et Gunnar que pour l’histoire Juliette/Rayna, avec tout de même une nette préférence pour le personnage de Juliette, plus intéressant que le personnage de Rayna, jusqu’ici plat et peu intéressant.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !


7 réponses à “Nashville”

  1. MelleSerena dit :

    C’est fou que les perso secondaires soient plus profonds (ou moins gonflants) que les têtes d’affiche!

    Je sais pas trop si je regarderai Nashville, j’ai eu ma dose de Glee etc, je suis plus en mode baston/thriller ou vieilles séries que j’ai connu en VF et que je me repasse en VO.

  2. Mylwina dit :

    J’hésitais à m’y mettre et finalement, après t’avoir lu, je me dis que je ne devrais pas perdre mon temps la dessus :D

    Par contre, je te conseille Me & Msr Jones si tu ne l’as pas encore vu, avec Robert Sheehan, ex Nathan de Misfits (qui est aussi devenu une bombe, au passage), c’est très frais comme petite série!

  3. tequiladrenaline dit :

    J’ai vraiment bien accroché même si j’ai envie de donner des baffes à H.P ! lol Mais c’est vrai que j’aime aussi vraiment l’histoire de Scarlett et Gunnar ! J’ai le 3 en stock et je pense le visionner ce soir ! Mais c’est pour moi une belle surprise de la rentrée et puis y a un potentiel sur le long terme !

  4. pandacook dit :

    Quand elle chante, elle est SEXUELLE.

  5. LilithGrey dit :

    Le père de Rayna me fait peur avec son dentier. Nan mais sérieusement. Il me dégoûte. Dès que je le vois je suis brrrr.

    Sinon j’ai hyper accroché aussi. J’aime bien Rayna, qui malheureusement n’a pas parié sur le bon cheval (en guise de mari)… et bon. Ca risque de devenir intéressant quand elle re-craquera pour son ex qui est fort probablement le père de sa première fille.

    Et Scarlett Gunner, nais mais J’AIME TROP quoi. Mes nouveaux Angus et Julia Stone xD

  6. lullyjuw dit :

    « If i didn’t know better » est ma sonnerie de réveil <3
    J'adore.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :