Une journée à Brooklyn

Il y a des endroits dont on ne se lasse jamais. Des endroits où il y aura toujours quelque chose à faire, quelque chose à voir, quelque chose à découvrir… En quittant New-York après 8 jours passés à arpenter la ville il y a deux ans, j’étais persuadée d’une chose : ce n’était pas notre dernière fois.

.

C’est finalement un peu par hasard, grâce aux Internettes et aux prix sympa d’XL Airways qu’en janvier, j’ai envoyé un texto à une amie : « à quel point ça te tente d’aller passer ton anniversaire à New-York ? » Je savais que je n’aurais pas besoin de beaucoup la convaincre pour qu’elle accepte… En moins de deux heures, les billets étaient payés. New-York, on arrive.

.

Enfin, a peu près, car il a fallu attendre Juin. Il faut savoir que J’ADORE organiser des voyages, faire du repérage pendant des heures en lisant des sites, des blogs, en fouinant sur instagram ou en retournant Yelp. On a donc eu 5 gros mois pour peaufiner notre planning. Pas besoin de vous préciser que non, on n’a pas tenu nos échéances. Qu’on a fait plein de trucs qu’on avait pas prévu. Qu’on a énormément – beaucoup trop ! – marché. Que le métro New-Yorkais n’a plus de secret pour nous. Qu’on a vécu avec une Américaine blonde qui a un chihuahua et qui est venue à New-York pour réaliser son rêve : devenir actrice. Et c’était fou. L’année dernière (et même un peu en ce début d’année), j’avais enfin pris le temps de revenir sur le voyage d’il y a deux ans. J’espère que vous ne m’en voudrez pas de revenir sur le dernier. J’espère vous faire voyager un peu et vous donner quelques bonnes adresses pour, peut-être, vos prochaines vacances.

.

.

brooklyn - new-york

On est à la recherche de Gather, adresse repérée sur IG, pour le petit dej’

gather

C’est bon mais vraiment hors de prix (et pourtant, l’endroit est bondé).

On se dit rapidement que si tous les petits dejs qu’on a prévu pour le séjour

sont dans cet esprit, on va tourner à un repas par jour.

Mais quand même keurkeur le gâteau au matcha.

.

botanic-garden-brooklyn

.

img_3047

.

On arrive au Jardin peu après l’ouverture, il n’y a PERSONNE. On paye notre entrée (pas chère parce qu’on nous a pris pour des étudiantes, cad qu’au lieu de $24 on a payé… $6), on aperçoit des fauteuils roulants et on se dit que ça peut être intelligent pour pas que je me crève dès le premier jour. On me demande mon passeport et hop, let’s ride baby.

.

.

.

.

C’était vraiment agréable qu’on soit très peu à arpenter les allées du Jardin Botanique ce jour-là, il faisait un temps magnifique, on a pu vraiment en profiter. On a juste été un peu déçues de la Roseraie, beaucoup de roses étaient en très mauvais état, et même si certaines étaient vraiment magnifiques, c’était dommage (surtout que les plus abîmées étaient celles avec les noms les plus fun / célèbres / originaux. Mais tant pis, on fait quand même plein les yeux et on fait de très jolis clichés.

.

.

botanic-garden new-york

.

america

.

tree

.

the-statue

.

.

japanese-pond

.

Si vous avez tenu jusque là, bravo. Ce n’était pas simple de faire une sélection de photos, il y avait tellement de jolies choses… Lorsqu’on a eu terminé notre tour (un peu réduit par les travaux dans différents coins du parc), on est reparties en direction du métro pour continuer notre descendre vers le sud de Brooklyn. Direction Coney Island. Endroit emblématique de New-York et passage obligatoire si vous descendez dans Brooklyn.

.

prospect-park

.

Il fait toujours un beau temps incroyable mais au bord de l’océan, il y a aussi beaucoup de vent. On n’envie pas les courageux qu’on aperçoit dans l’eau mais on reste impressionnées par l’effervescence qui règne ici : musique TRES forte, des enfants partout (qui sont-ils, quels sont leurs réseaux, N’ONT-ILS PAS ÉCOLE ?), des tas d’attractions et une bonne ambiance générale. Le dépaysement est saisissant par rapport à Manhattan, preuve s’il en fallait que New-york n’est pas que sa « presqu’île »… Subissant un peu notre décalage horaire, on a mangé un fameux hot dog de Nathan’s Famous aux alentours de 16h. On comprend vite l’engouement : c’est pas trop cher, bien gras et ça cale plutôt pas mal. A tenter au moins une fois !

.

.

.

.

ice-cream-truck

.

Et puis enfin, on est remontées, non sans un arrêt dans un coin de Brooklyn dans lequel il n’y avait strictement rien à voir, mais qui d’après Yelp cachait un des meilleurs Bubble Tea de New-York C’était effectivement pas mal. Taille XXL pour une bouchée de pain, on n’a bien cru qu’on ne les finiraient jamais… Arrivées dans notre quartier pile pour le « Golden Hour »… Aux alentours de 18h, après 11km et environ 6 étages montés à pieds, on rend les armes. On ressortira juste se traîner jusqu’au Whole Food du coin pour dîner. Le lendemain, au programme : Museum d’Histoire Naturelle, Levain Bakery, Central Park et si nos pieds nous portent encore, une balade sur la 7ème avenue.

.

the-golden-hour

..

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !


2 réponses à “Une journée à Brooklyn”

  1. Ln dit :

    J’ai bcp aimé lire l’article, la façon dont tu l’as écrit façon journal de bord ! Vite vite le prochain

Répondre

%d blogueurs aiment cette page :