Un samedi à Williamsburg

Toujours plus de retard dans mes articles  mais allons-y, parlons de Williamsburg.

L’idéal si vous souhaitez visiter ce quartier de Brooklyn, c’est de privilégier la journée du samedi. Pourquoi ? Parce que tous les samedi, au bord de l’eau, sur une place, se tient le Smorgasburg. Un « festival » de food avec de nombreux stands. Forcément, il y a du monde, on navigue d’un stand à l’eutre, à la recherche de notre prochain repas. Trop de choix. On fini par opter pour un Cemitas. Un sandwich « en dix couches » (bun compris), carrément quali, carrément quanti et un chouilla trop épicé pour moi… mais super bon. On aurait pu manger un burger, de la viande grillée, des huitres… Et il y en a aussi pour les végé et les vegan. Presque trop de choix finalement, c’est difficle de faire un choix mais il faut, les stands sont pris d’assaut. Plutôt chouette toute cette effervescence.

Finalement, on s’attable avec une famille d’américains et puis on repart arpenté les stands de bijoux, accessoires, vêtements…  Pas déçues d’avoir opté pour un samedi. On s’autorise quand même un dernier arrêt pour en finir avec Smorgasburg : un bubble tea par Rock the Kasbah, une tue-rie.

Et puis on va s’égarer dans le quartier, descendre jusqu’au populaire Beacon’s Closet, passer devant des salons de tatouages plutôt « famous » (mais résister), admirer l’architecture des immeubles, les devantures (et les intérieurs) des jolies boutiques, s’interdire de rentrer dans l’immense marché Artists & Fleas de peur de claquer le budget des vacances, flâner au milieu des vinyles chez Rough Trade, regarder des gens faire du baseball dans le McCarren Park… C’est hyper doux, la vie à Williamsburg, en fait.

Promis, cette fois je reviens vite, j’ai plein de choses à vous raconter.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !


Une réponse à “Un samedi à Williamsburg”

  1. Aurore dit :

    Sympa la ballade :)

Répondre

%d blogueurs aiment cette page :