Sense8

Expliquer le pitch de Sense8, c’est un peu compliqué. Pour faire simple, 8 inconnus de 8 pays différents se retrouvent liés les uns aux autres. Bon, ça paye pas de mine, j’en ai bien conscience. Pour en dire plus, les « sensate » peuvent communiquer entre eux et même interagir les uns avec les autres, peu importe les kms qui les séparent. Sachez-le tout de suite : le pilot est long et pénible, j’ai bien failli me limiter à ça – et passer à côté de cette merveille – à cause des histoires décousues. On suit les 8 personnages qui n’ont, à ce moment là, aucun lien entre eux. Du coup c’est longuet et on ne voit pas trop où ça va. Et puis ça monte en puissance. Notez que j’ai adoré (faible mot) la série. Mais ce n’est que mon avis et beaucoup détesteront sûrement !

.

sense8.

Les personnages (de gauche à droite sur la photo) :

Wolfgang : un cambrioleur (spécialisé dans les coffre-forts) de Berlin (Allemagne)

Kala : une pharmacienne de Mumbai (Inde)

Riley : une DJ Islandaise (vivant à Londres – Angleterre)

Nomi : une femme trans « hacktiviste » de San Francisco (USA)

Will : un flic de Chicago (USA)

Sun : la fille d’un businessman de Seoul (Corée)

Lito : un célèbre acteur de Mexico (Mexique)

Capheus (Van Damm) : un chauffeur de bus de Nairobi (Kenya)

.

Les personnages sont tous très différents et si, au début, certains ont l’air moins « intéressants » que d’autres, au fil des épisodes, leur histoire se dévoile et finalement, on s’attache à chacun d’entre eux. Les acteurs ont été très bien castés, j’aime beaucoup les choix qui ont été fait à ce niveau là (des acteurs plutôt habitués à de petits rôles dans des séries ou alors connus dans leurs pays mais moins internationalement).

.

J’ai particulièrement aimé :

– découvrir les personnages au compte goutte (ça crée l’addiction)

– la bande son de la série (petit aperçu ci-dessous)

– les liens entre les personnages (non sans me rappeler Touch, série chouchou annulée)

– le rythme (finalement, on se prend au jeu, un peu comme dans GOT)

.

Si j’en dis plus je spoile, ce qui n’est pas du tout mon but en vous présentant la série. Je ne veux pas trop rentrer dans les histoires de chacun des personnages car ça a son charme de l’apprendre au fil des épisodes (voir dans la dernier épisode…). En tout cas j’ai vraiment hâte de voir la suite, la saison 1 se termine très bien pour ouvrir sur une saison 2 qui promet d’être encore plus intéressante et encore plus riche. Dommage de se dire qu’il va falloir attendre un an… Merci Netflix pour cette merveille mais pas merci pour l’attente !

.

Pour ce qui est des moins, la série repose sur de gros clichés. Je ne dis pas que ces clichés ne sont pas réels – ça vient bien de quelque part au départ – mais là, chaque personnage traîne son « boulet ». Là encore, pas très envie de rentrer dans les détails pour ne pas spoiler, mais si j’ai fait abstraction de ces éléments, je conçois aisément que ça puisse en agacer certains tant c’est, finalement, prévisible. Pour moi, ça ne gâche pas parce que je suis très second degré et que je ne me formalise pas… Mais considérez-vous averti !

.

Pour ceux qui ont vu les eps, attention en commentaire à ne rien spoiler ^^ ma boîte mail est dispo si vous voulez qu’on parle des eps ;) Je vous laisse avec une des chansons de l’OST de la série.

.

Rendez-vous sur Hellocoton !



2 réponses à “Sense8”

  1. Ln dit :

    Je les aime tous <3

  2. morphé dit :

    bonjour je viens de tomber sur votre page et je suis mais carrément d’accord avec vous cette série est une pure merveille en tout point et cette interactivité international et un beau concept j’attend avec une impatience énorme la saison 2

Répondre

%d blogueurs aiment cette page :