Time Out.

Oui, je suis comme ça moi, j’ai un mois et demi de retard. Bon en même temps, j’avais tout entendu sur ce film : Time Out, du « il est trop cool » à « c’est une grosse merde ». Donc j’hésitais. Et puis Dieu GaumontPathé a créé les ventes flash du mardi. Des films à 3.50€ avant qu’ils ne quittent l’affiche. C’était donc l’occasion d’en profiter avant que le film ne se sauve et que je sois contrainte d’attendre de l’avoir sur mon pc dans ma tv.

 

Et bien moi, je l’ai bien aimé ce film.

 

J’aime bien Amanda Seyfried. Elle n’a pas fait que des bons films mais je l’avais adorée dans Mamma Mia ! – et j’ai un gros problème, quand j’aime bien un actreur/une actrice, j’ai tendance à me faire toute sa filmo. Je n’ai rien contre Justin Timberlake. En tant qu’acteur je le trouve assez cool. Friends with Benefits m’avait fait marrer. J’ai aussi adoré le rôle d’Olivia Wilde, même si elle n’apparaît finalement pas longtemps à l’écran – mais ça on s’en doutait avec la BA. Et je suis contente de n’avoir lu aucune critique détaillée car je n’aurais pas aimé me spoiler sur son rôle justement – donc oui, je m’arrête là la concernant.

 

Quand je relis ce chapitre je me rend compte que j’adore beaucoup.

Ouais. Je suis comme ça moi.

 

Sinon, l’histoire de Time Out est quand même vraiment chouette. Le temps à remplacé l’argent et est convoité et utilisé exactement de la même façon. On tue pour du temps, on paie avec du temps, on mange avec du temps… En fait, les gens vieillissent jusqu’à 25 ans et BIM. Le jour J, le compteur qu’ils ont sur le bras (hyper pratique pour s’éclairer dans le noir, si vous me demandez mon avis) se met en route et leur affiche une année. Ils peuvent gagner ou perdre du temps. Ou comment certains vivent en n’ayant jamais plus de 24h au bras (le truc absurde) tandis que d’autres ont des décennies, voir des siècles. Du coup, certains courent partout tandis que d’autres vivent à peu près « normalement ». 

 

Et si t’es à 00.00.00 bah… T’es mort.

 

A ce propos, il faudra m’expliquer ces délires de vie éternelle et de « maître du monde », parce que c’est un truc que je n’ai jamais compris. Il y a bien un mec qui a dit: l’intérêt de la vie c’est la mort (je crois que je résume) ? En tout cas, quoi qu’il soit, c’est un mec bien. Oui, bien sûr, je ne souhaite à personne de passer à trépas jeune, mais honnêtement, à quoi bon vivre jusqu’à 150 ans ? Je veux dire, on a le temps de faire plein de choses en une vie normale non ? Bref on s’éloigne du sujet.

 

Hormis tout ça, le film m’a valu une marrade phénoménale grâce à un dialogue entre Justin & une serveuse (ouais je l’appelle Justin parce qu’on est tous très intimes). Je ne dirais rien sous peine de spoil et je dirais juste: restaurant / premier échange. Avec un peu de bol vous verrez tout de suite l’action dont il est question.

 

Sinon, en plus des trois acteurs cités précédemment, j’ai aimé les personnages secondaires comme la mère d’Amanda S. dans le film, le maître du temps et un des flics (le black) qui m’a vendu pas mal de rêve à certains moments. Et puis bon, voilà, voir Leonard de TBBT (aka John Galecki) sur grand écran c’est juste BON, et franchement, Alex Pettyfer en pseudo méchant, c’était efficace, j’ai passé le film à avoir envie de lui casser la figure.

 

Enfin voilà. Loin d’être un chef d’œuvre cinématographique (et vous rappelant pour la millième fois que je suis bon public), ça reste un film qui part sur une bonne base et qui se laisse regarder ! En plus, il m’a diverti et c’est bien connu qu’en matière de cinéma, je n’en demande pas plus !

 

P.S: gros quiphe sur Amanda S. qui passe le film à courir perchée sur des talons de 12cm. Cassdédi à Célia.

Rendez-vous sur Hellocoton !


14 réponses à “Time Out.”

  1. yoakenohime dit :

    Je voulais aller le voir mais je n’ai pas eu le temps, en tout cas il paraissait cool vu la BA et du coup comme d’habituuuuuuuuudddeeeeeuuuuuuhhhhhh ben je vais me sentir obligée de trouver un moyen de le mater s’il n’est plus ) l’affiche haha.
    Faut que t’arrête Mylou de vendre du rêve comme ça chaque fois que tu publies un truc je serai un mec j’aurai envie de t’épouser (Quoi ? j’dis C’que j’veux :p)
    Enfin wala merci pour le tuyau =)

  2. Benjamin.L dit :

    Je te rassure c’est dure pour nous de ne pas la demander en marriage mais du coup on lui donne plein d'<3 avec plaisir :)

  3. Thearith dit :

    Salut !!

    J’ai vu ce film avec une amie et je l’ai trouvé plutôt sympa.
    Le concept en lui-même est intéressant, c’est d’ailleurs l’un des points que j’ai aimé.

    Après, comme tu dis, ça m’a diverti également. Ce ne sera pas le film du siècle mais bon, c’est pas un navet non plus.

  4. Oh ! Un p’tit bras velu…

  5. Paulobreizh dit :

    Salut Mylèneuh,
    vu hier soir, ce film ne m’a pas emballé. J’avoue que l’esthétique des décors très « années 1930/40 », des costumes et le design des véhicules sont assez séduisants, bien que un peu déjà vus dans « Bienvenue à Gattaca ».
    Pour le propos, je trouve que le sujet n’est pas bien exploité, alors même que j’étais prêt à me laisser emporter.
    J’avais toujours en tête les films « The Island » « Bienvenue à Gattaca » ou « Matrix » où les héros cherche à battre un système liberticide et aliénant. c’est le principe des films dystopiques / anti-utopiques qui, finalement, ont pour point commun d’être un peu trop prévisibles.
    Reste que ça distrait.
    (Meilleurs voeux pour 2012, particulièrement de bonne santé,que les bourrins sachent se tenir loin de toi…)
    ;)

    • dellelicious dit :

      Ouais c’est vrai que pour le futur c’était rétro. Mais justement j’ai quiphé l’atmosphère !
      J’ai pas vu the Island, Bienvenue à Gattaca non plus et je me suis fait chier comme un rat mort devant Matrix.
      Ceci explique cela ;)

      Bonne année à toi aussi :D

  6. Lilith Grey dit :

    J’ai pas lu ton article. Mais je VEUX voir ce film. Il n’était pas au ciné quand j’étais à la zonmé, et n’est plus à Clermont :(
    J’attendrais le DVD ^^

  7. Une Bâtarde dit :

    Han ! Traitre ! J’ai perdu 2 heures de ma vie… Bon, au moins t’as rentabilisé tes 3 euros ;)

  8. Pris dit :

    J’avais trouvé ça regardable mais sans plus. Le sujet de base était intéressant mais pas assez approfondi à mon goût.
    Certains moment sont incohérents (quand ils n’ont plus que quelques min à vivre, et discutent tranquillement au lieu de flipper) et surtout, surtout, Amanda Seyfried qui galope au côté de Justin Timberlake sur des talons de 12cm est la plus grosse incohérence du film. Ce n’est pas humainement possible (il apparait que les chaussures à plateau et talons aiguilles vertigineux sont visiblement troquées contre un talon plus épais et plus stable dans les scènes où elle court, ça rassure, Amanda Seyfried est humaine ! :p)

    Enfin bon. Je t’ai souhaité une bonne année blinkerienne ou pas ? je sais plus ! sinon je le fais mnt. Bonne année chérie !

    • dellelicious dit :

      Oui voilà c’est ce que beaucoup m’ont dit. Sujet de base intéressant mais pas assez approfondi… Je me dis en même temps que le film était déjà assez long.
      Et pour les talons, tu prends Jess par exemple, elle est plus à l’aise dans des 12cm que dans des baskets. Et elle court très bien avec… xD

      Je ne sais plus chérie mais je te souhaite également une bonne année blinkerienne <3 et comme tous les ans, on espère qu'on se verra plus :P <3

Répondre

%d blogueurs aiment cette page :