Un jour à Brooklyn

Episodes précédents : #1, #2, #3, #4, #5 et #6

.

New-york, mine de rien, c’est grand. Et on n’a pas vraiment eu l’occasion de passer beaucoup de temps dans Brooklyn, rien qu’une petite journée. J’aurais adoré exploré beaucoup plus car j’ai vraiment aimé le peu qu’on a vu. Les transports en commun sont moins présents que dans Manhattan donc c’est beaucoup de marche à pieds ou alors, les trajets sont un peu long selon où vous voulez aller… On a passé pas mal de temps en dessous du pont de Brooklyn, on aurait aimé que le temps soit plus sympa mais le ciel était quand même assez gris ce jour-là et mes photos sont plutôt vilaines. L’endroit est touristique et offre une vue sur tout le sud de Manhattan, jusqu’à la Statue de la Liberté (qu’on voyait en tout petit au loin ^^).

.

new york brooklyn bridge

.

Forcément, on a profité de passer à côté d’un Shake Shack pour goûter les – soit disant – meilleurs burgers de NYC… Ornella a adoré, moi j’étais plutôt sceptique. C’était pas exceptionnel – et je ne comprends pas cette passion des buns qui ont un gout de brioche ! Bref, c’était gras, c’était bon, mais je ne me relèverais pas la nuit pour en manger comme on dit !

.

shake shack

.

A part manger et se balader sous le pont de Brooklyn, on a beaucoup flâné, on est tombé sur des Starbucks tout petits et super cosy – qui donnent beaucoup plus envie de se poser et de chiller que leurs homologues Français (d’ailleurs les prix font cet effet aussi). Des boutiques super sympa, et des merveilles de street-art – que je ne saurais malheureusement pas créditer :

.

Brooklyn street art

Street Art Brooklyn

Street Art Brooklyn_

.

.

Sinon, avant de partir, je m’étais dit que ce serait assez cool de me faire tatouer pendant mon voyage. Histoire de marquer le coup avec un peu d’encre… Une tatoueuse par qui j’étais déjà passée a fait un petit tour des USA quelques mois avant qu’on parte, et elle est passée en guest dans un salon du nom de Triple Diamond Tattoo. J’ai jeté un oeil sur leur site et il n’en fallait pas plus pour arrêter mon choix sur ce salon. Côté tatoueur, ce n’a pas été si évident, j’ai discuté longuement avec Shannon, qui gère l’accueil du shop, par email. Je lui ai parlé de mes idées et on a parlé de mes dispos, c’est un peu comme ça que le choix s’est fait : j’allais passer sous les aiguilles de Matt C. Ellis ! (Mes conseils si vous voulez vous faire tatouer à l’étranger : bien vous renseigner sur le salon et les différents tatoueurs, échanger avec le shop avant de partir pour être sûr que le projet les intéresse, c’est mieux) .

.

Sans nous perdre – ce qui relève un peu du miracle quand tu n’as ni carte, ni wifi sur ton portable – on a trouvé TDT assez facilement et le moins qu’on puisse dire, c’est que le shop est atypique ! On entre et on tombe nez à nez avec un cerf blanc et tout un tas d’autres animaux, de grandes étagères remplies d’objets de curiosités et de bijoux tous plus originaux les uns que les autres…

.

Triple Diamond Tattoo

.

On nous demande de patienter le temps que Matt termine la pièce qu’il est en train de faire. Autant vous dire, à ce moment là j’étais ASSEZ stressée : j’allais me faire tatouer dans un shop étranger, par un tatoueur qui ne parlait pas ma langue… Et puis Matt a terminé, est venu vers nous et m’a redemandé pourquoi j’étais là – il n’avait pas préparé de motif à l’avance. On a discuté de mes projets et il m’a demandé de lui accorder une quinzaine de minutes le temps qu’il dessine ce que je voulais. Le mec est fantastique, il lui a suffit de ce petit laps de temps pour me proposer deux dessins au-delà de ce que j’imaginais. Il trouvait le projet du dino super original et « fun », il a décidé d’ajouter un léger ombrage qui n’était pas prévu initialement mais qui rend parfaitement bien… Et pour le second, il m’a expliqué que mon idée de départ n’était pas géniale (je voulais l’ancre de couleur bleue et selon lui, le bleu est plutôt une couleur de remplissage et non de tracé !). J’ai apprécié son professionnalisme, qu’il trouve mon projet marrant et qu’il se l’approprie totalement, c’est un de mes petits préférés ce dino :

.

Brooklyn

anchor tattoo

.

Et pour l’anecdote, on a vécu un moment assez surréaliste chez Triple Diamond Tattoo. Pendant que Matt bossait sur le tritri, un de ses collègues est passé avec un plateau d’huitres et nous a demandé si on était intéressées par un en-cas… Voilà pour Brooklyn, c’était une chouette journée en tout cas, on est même descendus jusqu’à Coney Island dans l’après-midi pour voir l’Océan et fouler un peu le sable. On n’avait par contre pas vraiment anticipé la longueur du trajet en métro, donc on a marché une petite heure et on est remontés – sous peine de louper notre rdv au salon de tatouage ! Pas impossible qu’on opte pour un appart’ dans Brooklyn pour notre prochain séjour, en tout cas, une journée à Coney Island sera impérativement au programme !

.

Rendez-vous sur Hellocoton !


Une réponse à “Un jour à Brooklyn”

  1. Ln dit :

    Quel beau souvenir ce tatouage! Et le street art là-bas est magnifique *_*

Répondre

%d blogueurs aiment cette page :