« Vu ce qu’elle bouffe, elle est forcément grosse. »

J’étais en train de lire la sélection Cuisine du jour sur hellocoton quand cette phrase m’est revenue à l’esprit. A l’image de mon article d’hier qui ne faisait pas renouveau sur le blog, ceux qui me suivent un minimum savent à quel point j’aime poster des photos avec l’intitulé « pornfood« . Ainsi, il n’a pas été rare qu’on se permette de me demander ce qu’il en était de mon tour de taille rapport à toute cette bouffe, justement.

 

Je fais partie de ceux qui ne prennent pas par aux débats sur le poids parce que simplement, ces éléments là ne m’intéressent pas. Pour moi, les chiffres sur la balance ne sont que ce qu’ils sont: des chiffres. Ils n’ont pas la même signification pour tout le monde dans la mesure où ils dépendent d’une appréciation totalement personnelle et du fait qu’ils sont dépendant d’autres facteurs. Évidemment, si on fait 50kg pour 1m30, c’est légèrement plus emmerdant que si on fait 50kg pour 1m70 (je sais ,j’exagère ! Mais j’espère que je me fais comprendre). Et encore, comme je disais, c’est une question de point de vue. L’important, si on me demande mon avis, c’est de se sentir bien avec soi-même, qu’importe les chiffres (ceux de la balance, ceux affichés sur les vêtements…).

 

Mais revenons-en à ce qui m’intéressait au départ. Cette phrase que j’ai mis dans le titre: « vu ce qu’elle bouffe, elle est forcément grosse« . Passons sur toutes ces filles énervantes au possible qui pourraient manger comme des vaches et quand même rester minces (parce que elles, quand même, on les jalouse un peu). Passons aussi sur « manger bouger » parce que en ce qui me concerne, le sport c’est NIET, NADA, QUE DALLE. Bien manger (je n’entends pas « bien » au sens sain, pour le coup) n’est pas systématiquement synonyme de prise de poids.

 

Il faut savoir E-QUI-LI-BRER.

 

J’explicationne : j’ai un rapport assez conflictuel avec la nourriture en général, j’ai un lourd passif d’hyperphagie et la moindre frustration peut me faire craquer. Donc j’ai trouvé comment faire : je mange ce que je veux mais j’équilibre. Exemple : le midi, une salade ; je ne grignote pas hors des repas (je me gave plutôt d’eau) DONC le soir je peux m’autoriser de la pornfood (je peux ne veut pas dire que je vais). Alors évidemment rapport au nombre de photos que je poste sur Insta, tout un chacun doit penser que je passe ma vie à mal manger. QUE NENNI. J’évite juste de poster une photo quand je me contente de manger une boîte de 150g de petits pois sans accompagnement. Et pourtant, cet été, j’ai beaucoup posté les repas que j’aime me faire et qui font hurler ma mère quand je fais ça à la maison : des fruits, des fruits ET ENCORE DES FRUITS.

 

Ce matin, par exemple, j’ai attaqué la journée avec une salade de fruit frais : des myrtilles, deux kiwis et une poire. Quand j’ai eu ma petite fringale vers 10h30, je me suis autorisé une pâte de fruit. Ce midi, un steak avec des brocolis et de l’ananas frais en dessert. Ce qui veut dire que ce soir, je pourrais manger ce que je veux. Que ce soit des haricots  avec du jambon ou des pommes noisettes avec un burger maison.

 

L’autre notion que je trouve importante et à laquelle je fais très attention depuis que je vis seule : les quantités. Vous pouvez manger quelque chose sans pour autant vous gaver. Simplement parce que plus on mange… plus on mange ! Pizza ce soir ? Ok. Mais pas la pizza entière (sérieusement…). Une à deux parts selon la taille de la pizza (ok et selon la taille de la part aussi ^^).

 

Autre élément auquel je « fais attention » : les matières grasses. N’ayant jamais vu ma mère en utiliser en cuisine, ça ne m’est jamais venu à l’esprit d’en utiliser. Alors à moins de faire des crêpes ou autres pancakes, vous ne me verrez JA-MAIS utilisez de l’huile pour cuisiner. Ou du beurre. Ou de la margarine. A vrai dire je déteste tout ce qui est trop gras…

 

Fut un temps où j’étais dangereusement accro aux boisson gazeuses. Genre à m’enfiler 2L de limonade par jours. « Heureusement » pour moi, j’ai eu un ulcère à l’estomac (à cause des médocs, pas à cause de la bouffe ^^) à cette période et depuis, je me suis bien calmée (en même temps, quand tu passes 3 mois à bouffer des pommes de terre à l’eau midi et soir et à boire uniquement de l’eau…). Il est très rare que je boive en mangeant et donc encore plus rare que je boive mal en mangeant. Mine de rien, la quantité de sucre dans ces trucs là est impressionnante. Je suis également assez contente de ne pas aimer l’alcool en général quand on sait que parfois, ça fait grossir, souvent, ça fait gonfler.

 

Quand les gens voient les photos de bouffe que je poste, ils s’imaginent que je suis grosse. Contrairement à l’adage, je ne suis pas ce que je mange. Je suis « comment » je mange. Et par ailleurs, la taille de mon cul n’intéresse que moi. Je ne prétends pas rependre la bonne parole dans cet article, mais juste faire une mise au point sur ce que je pense de la nourriture en général et mon rapport avec elle. En vrai, manger c’est mon dada.

 

LA PORNFOOD MAINTENANT.

 

La pâte de fruit de ce matin.

3c5f1fe049af11e2a7ab22000a1f97eb_7

 

Un petit plaisir le soir devant la tv (deux carreaux maxi, PAS LA TABLETTE).

525e54aae3ed11e18abf22000a1e9f9a_7

 

THE salade. Concombres, tomates, salade, croutons, oeufs, petits lardons

a399c3d8af3411e180c9123138016265_7

 

Un peu de junkfood maison.

589c7abc399311e2be0d22000a9f14df_7

 

Les salades de fruit frais, saylavie. (un de mes repas préféré de cet été, midi ou soir – ça ne m’empêche pas de dormir)

3cce1a16b4b411e1abd612313810100a_7

ef0467bc2cc811e2b39e22000a9d0df1_7

f28eea92b88d11e1a9f71231382044a1_7

.

Comfort food.

37722cd0b58411e1b2fe1231380205bf_7

 

Ces week-end où je petit-dej à 14h…

ec9a1e26152c11e2952822000a1c02a0_7

cfbf13d60aed11e2ac3122000a1c9e05_7

 

Mes craquages de cet été chez le primeur > *

L’hiver je suis un peu triste.

51d02606aca411e188131231381b5c25_7

7a88926a3be011e2a9d822000a9e29af_7

 

Un autre petit plaisir du soir.

0048c01af14411e181d822000a1d0110_7

 

Ok ça c’est un peu gras. On pense aux quantités alors !

cfaa0ca6d68c11e193761231381b7339_7

 

Les fruits on peut aussi les boire.

c4a8e0fab5dc11e1ab011231381052c0_7

db891526ad6511e180c9123138016265_7

.

Fromage frais, concombre, saumon.

d4de2a343b1a11e2ada222000a9f3cf6_7

 

Rendez-vous sur Hellocoton !


22 réponses à “« Vu ce qu’elle bouffe, elle est forcément grosse. »”

  1. FAIM, FAIM, FAIIIIIIIIIIIIIIM !

    (Ceci sera mon unique commentaire, ne voulant pas spécialement évoquer ma relation conflictuelle avec la bouffe : la modération sur le long terme, connais pas)

  2. auroreinparis dit :

    J’ai beau faire un 36, je parle de bouffe et rêve de bouffe en permanence, et je pourrais passer ma vie à manger. Si je veux pas passer au 42 très rapidement, je dois faire des pauses, et faire du sport !! J’aime bien les photos de food moi …

  3. Ln dit :

    Nan mais attends jamais je me permettrais de me dire que quelqu’un est gros en fonction des photos qu’il poste sur IG ! Sérieux, ça m’épate ceux qui font ce genre de raccourci. Tout le monde bouffe, et tant qu’on a conscience de ce qu’on fait, de ce qu’on est, je ne vois pas où le problème ! Moi j’aime bien tes photos, et j’m’en tape de savoir si t’a bouffé deux fois de suite des frites :p
    J’équilibre aussi, par exemple ça fait deux soirs que je me nourris que de bière et d’apéro (on vient d’emménager dans une maison, les visites affluent), ben le midi je mange léger, et lors des mes gouters des fruits !! Et ça se passe plutôt bien :)
    Merci pour cet article, et j’hallucine quand même un peu de savoir que tu as vécu le « vu ce qu’elle bouffe, elle est forcément grosse »
    2 jours de suite des articles ça c’est pretty cool ! :)

    • dellelicious dit :

      Le pire c’est qu’on m’a dit ça un jour ou je postais la photo d’une salade. On m’a dit « t’invite du monde ou quoi ? Tu vas rajouter ENCORE des trucs dans ta salade ? ». La prise de vu de la bouffe influe sur la quantité qu’on pense voir je crois ^^
      Enfin, fut un temps, j’étais hyper complexée donc forcément, ce genre de reflexion fait chier, maintenant, plus rien à foutre ^^

      ET L’APERO SAYBIEN.
      (je suis inspirée ces jours, profitons-en ! la semaine pro pas internet donc pas d’articles :()

    • Ln dit :

      Ah et la pâte de fruit assortie au vernis, je dis : bravo <3

  4. Eledhwen dit :

    J’aime bien la façon dont tu t’exprimes. C’est un peu « Je mange sain mais je me permets des écarts qui me font plaisir  » et je crois que c’est une des bonnes façons de penser/manger.
    On mange en moyenne 3 fois par jour. Et ça fait partie intégrante de notre vie, ça contribue a notre bien être voire même a notre bonheur (je vais un peu dans la limite extrême) alors si c’est pour se priver non stop…
    En tout cas j’aime ! :) bisous

    • dellelicious dit :

      Oh, merci beaucoup… J’ai pas mal hésité sur la tournure de mes phrases, j’ai écrit, je suis revenu changer des trucs… C’est quand même un sujet un peu difficile dans notre société mais comme je disais à un pote hier : « ce qui m’intéresse c’est ce que je vois dans le miroir » pas ce qu’on peut me dire ou me faire croire !

  5. Audrey Douce dit :

    Il faut se faire plaisir et tu équilibres bien comme tu dis, c’est ce qui compte. Par contre normalement la pornfood vaut mieux la manger le midi et la salade le soir ^^

    • dellelicious dit :

      T’as totalement raison pour le midi/soir… Le truc c’est que je suis coincée le midi, je décide pas toujours de ce que je vais manger ! du coup je me rattrape le soir ^^

  6. Chamall0w dit :

    Bon ben voilà. J’ai faim. MERCI.

  7. Et tfacon on mange ce qu’on veut quand on veut hein? ca commence à bien faire les dictats! Mince à la fin, faut être belle, mince, intelligente, cultivé, riche et accessible. Bon et sinon on vis quand?
    On est dans un pays où justement beaucoup d’évenements et de traditions tournent autour de la bouffe et de la convivialité, alors en gros dès qu’on à 10 ans faudrait tout oublier?
    Et bien non, on mange, on aime ça, on essaie d’équilibrer et surtout on vit!

    Joli article :)

  8. cocoberryx dit :

    Tes salades de fruits et toi, vous me faites rêver. Genre, vraiment.
    Je suis aussi du genre à tout-le-temps poster des photos de bouffe, de patisseries, macarons et autres chantilly aux fruits (ouais j’fais les choses à l’envers moi) sur facebook et du coup, j’comprends GRAVE ce que tu dis.
    Mais j’ai un problème par rapport à toi.
    Je suis loin de manger équilibré comme toi. Ou du moins, aussi bien que toi. Ou en fait si. Je mange presque correctement aux bonnes heures – sauf le p’tit dej faut pas rêver, j’suis trop occupée à somnoler. Mais je grignotte. Beaucoup. Beaucoup. Beaucoup trop. Des fois je me dis même que c’est pas possible, j’dois être boulimique, tellement je me fais peur ! Genre d’un coup, j’ai un besoin pressant de bouffe, et si j’ai pas englouti un paquet de prince dans la minute, ça va pas du tout. (D’où l’état de mes doigts. Ouais j’suis un peu carnivore aussi) (mais non, ne fuis paaaas).
    Mais ouais. J’suis une vraie goinfre. Je mange pour 3 des fois. Je mange tout le temps. Et j’avale un paquet de ce-qui-me-passe-sous-la-main à chaque crise.
    Mais je le vis bien ! :D Malgré les « tu devrais pas » « quoiii tout çaaa? » et « mais tu vas grossiiiir »… J’m’en fous. J’prends beaucoup trop de plaisir à manger!
    On dirait une vraie morfale comme ça, mais en vrai, je suis une vraie gourmande. Mon kiffe, c’est de manger. Et quand je mange, j’suis bien. Et quand j’suis bien, je me fous des chiffres de la balance. (bon j’dis ça mais il m’arrive de paniquer quand le chiffre augmente et de me modérer…pour genre 2 semaines. Après, je retrouve mes tablettes de chocolat)

    Voilà, maintenant tu peux t’enfuir en courant.
    Sinon, j’suis gentille comme fille, quand même.

    • dellelicious dit :

      Ce dont tu parles c’est des crises d’hyperphagie… C’est plus à ça que je suis sujette qu’à la boulimie pcq concrètement je ne me fais pas vomir… Je sais ce que c’est que le besoin de se taper un paquet de gâteau… Je me reporte vraiment sur l’eau, ça calme… Et sinon, j’ai remarqué qu’avoir mes placards pleins m’évite aussi la frustration alimentaire…

      • cocoberryx dit :

        Oui bien sur je ne me fais pas vomir non plus, mais bon, si j’étais hypocondriaque, je me dirais direct boulimique non vomitive! Je vais google ce joli mot que tu me fais découvrir de ce pas en tout cas.
        Puis oui, pareil, j’ai toujours une bouteille d’eau à la main… Sinon j’suis d’accord avec toi oui sur la frustration du doss!

  9. just a girl dit :

    Merci pour ce post, j’aurais quasiment pu écrire la même chose… Les gens ont tellement vite fait de prendre des raccourcis ou d’avoir une vision simpliste des choses, c’est parfois désespérant… On peut être au régime et bouffer une pizza (avec la magie des points Weight Watchers par exemple), comme on peut grossir en se gavant de filet de poulet et de ratatouille. Ce qui compte, comme tu le dis si bien, c’est d’équilibrer. Et surtout, on ne peut rien déduire du poids ni des problèmes alimentaires d’une personne juste en observant son plateau repas de temps en temps.

  10. Marine dit :

    Pff j’ai envie de manger maintenant grrr
    En tout cas big up à ta tartine au fromage frais concombre et saumon. C’est MON pêché mignon, je pourrais en manger tous les jours (mais le saumon c’est cher snif)

    Bisous !

  11. sonia dit :

    tellement d’accord avec toi…tout est question d’équilibre, mais parfois c’est difficile. perso dans mes périodes de déprime intense j’aurais jamais pu me contenter d’une seule part de pizza, mais forcément ça appelle d’autres causes.
    moi aussi j’ai tiqué sur la tartine saumon et concombre, sérieux au prochain apéro, c’est sur ma liste :p

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :