La préparation du voyage

.

J’aurais mis plus d’un an à pondre cette série d’articles, fallait que je m’en remette.

.

J’avais déjà parlé de mon envie folle de voyager dans cet article. C’était mi-2013 et j’étais déterminée à partir en 2014. Je devais au départ partir avec une amie, louer une chambre à New-York et profiter. J’ai ensuite proposé à ma BFF de se joindre à nous (plus on est de fous, plus on ri). Finalement la première intéressée  nous laissé tombé assez tôt dans le process… Sauf que moi, je suis plutôt du genre obstinée. Je m’étais mis en tête de partir et il était hors de question que ce ne soit pas le cas.

.

Où, quand, comment ?

La particularité de ce voyage, c’est que très vite au début de mes recherches d’une chambre pour deux, mes adorables parents m’ont dit : « toi tu parles Anglais, nous non, si on veut partir, on aura besoin de toi, on s’incruste » (à peu près). Conséquences : ne plus chercher simplement une chambre mais bien un appartement tout entier (nous étions déterminés à ne pas aller à l’hôtel histoire que nous soyons libres pour les repas et les horaires) et un plus gros budget (puisqu’on passait de 2 à 4). J’ai passé des heures et des heures sur Airbnb, échangé des tas de mails avec des Américains pour finalement trouver (sur les bons conseils de Lily pour le quartier), un appartement dans East Village, juste à côté la E. Houston Street.

Pour l’avion, j’ai épluché pas mal de compagnies aériennes et, histoire de s’éviter les correspondances qui durent des heures, j’ai sélectionné Air France. Pour l’aller : on partait de Lyon à 11h00 pour arriver à NYC à 16h15 (avec seulement 2h de battement à Paris). Pour le retour : départ à 23h20 pour une arrivée J+1 à 16h à Lyon.

Pour la période, j’étais au chômage depuis déjà plusieurs mois quand j’ai organisé le voyage donc je n’avais, a priori, pas de contraintes (en fait, j’ai trouvé un job 1 mois avant le départ, donc congés sans solde pour le séjour). Les autres bossaient mais avaient la possibilité de poser des congés. On trouvait ça plus sympa de partir hors de la pleine saison (même si on disait adieu à la période des soldes qui commence en Juillet), pour une question de prix mais aussi de températures… NYC en plein été : CHALEUR.

Voici donc le où : East Village. Le quand : du 8 au 17 juin 2014. Le comment : en avion via Air France sans escales (autre que le fait de devoir monter à Paris puisque nous sommes Lyonnais).

.

Les formalités.

Excepté pour ma BFF, on avait tous des passeports à jour. Comme on a prévu le voyage « assez tôt » (on en a parlé en rigolant fin 2013, en rigolant beaucoup moins en janvier 2014 et carrément sérieusement en mars), Ornella a eu le temps de faire sa demande de passeport pour l’avoir dans les temps (et ce, malgré les contre temps du genre « photo pas aux normes » alors que photo faite dans un photomaton SOIT DISANT AUX NORMES). Sinon, pour partir sur le sol Américain, pas besoin de visa. Par contre, vous devez remplir une demande ESTA – qui est payante et d’une 15aine d’euros si mes souvenirs sont bons. Voilà, c’est tout. Pas très compliqué, mais attention à ne pas faire faire votre passeport 1 mois avant !

.

Le planning.

Ceux qui me connaissent le savent, je suis une maniaque de l’organisation, une fana de listes, une psychorigide de la préparation (mais sinon ça va). Alors forcément, j’ai établi un planning. Que j’ai toujours. Et que je regarde de façon tout à fait nostalgique. Après avoir pris les avis des différentes parties prenantes du voyage, j’ai organisé le séjour par demi-journées et clairement, on ne risquait pas de s’ennuyer. J’ai même réussi à caser un rendez-vous chez un tatoueur (on ne se refait pas) et j’avais une liste longue comme le bras d’endroits où aller manger dénichés sur Yelp, trouvés sur des blogs ou simplement conseillés par des amis ayant déjà visité NYC, ça donne un paquet de signets sur Yelp ! Oh et on avait décidé d’emblée et d’un commun accord que les musées ne nous intéressaient pas trop (excepté un, on y reviendra), donc nous n’avons pris aucun citypass et autre joyeusetés. Pour les curieux, voici le planning : Planning NYC (c’est un PDF sur lequel il vous suffit de cliquer). Si vous êtes intéressé par le google doc duquel est tiré cet extrait (parce que il y a tous les liens yelp relatifs aux endroits cités et bien d’autres, c’est mieux organisé que les signets Yelp cités plus haut) vous pouvez toujours m’envoyer un mail sur l’adresse du blog pour que je vous autorise l’accès.

.

Le budget.

Pour l’avion, avec notre choix de sélectionner Air France, nous nous sommes retrouvés avec des billets à presque 700€. L’année d’avant, pour la même période, via Air France, les AR étaient à moins de 500€. Violent.

Pour l’appartement : à 2200€ les 9 jours / 8 nuits soit 550€ par tête.

Si vous comptez bien, on en était déjà à plus de 1000€, tout ça sans manger et sans compter les activités sur place. Du coup, on a tous décidé de partir avec 1000$ (un peu moins de 1000€ à l’époque) en cash, tout en sachant que « si jamais », nos CB étaient utilisables (mais que ça engendrerait sûrement des frais de banque). J’avais, évidemment, fait des calculs préalables pour avoir une idée (cf chapitre précédent et ma maniaquerie de la prévision) rapport notamment aux transports (aéroport – appartement, AR, métro ? taxi ?) et pour le Museum d’Histoire Naturelle (j’voulais voir les dinos, TMTC) (et pour mon (mes) tatouage(s), on y reviendra).

.

.

Autant dire, sur le papier, j’étais plutôt bien préparée… C’est donc armée de mon planning, de mon smartphone rempli de signets Yelp et d’une valise quasi vide (choix stratégique pour la ramener pleine HINHIN) que le 8 juin vers 9h, j’ai retrouvé mes compagnons d’aventure à St Exupery pour le début d’une épopée de près de 16h. Ma seule hantise ? Vivre très mal le décalage horaire une fois sur place (arrivée heure locale 16h15, heure Française : 22h15) et être à côté de la plaque (plus que d’habitude, je veux dire) toutes les vacances. Vous verrez très vite que tout ne s’est pas tout à fait passé comme prévu

.

Brooklyn

Au pied du Brooklyn Bridge.

.

PS. : cet article est donc le premier d’une série qui couvrira notre voyage à NYC.

Rendez-vous sur Hellocoton !


3 réponses à “La préparation du voyage”

  1. Allychachoo dit :

    Cool, j’ai trop hâte de lire la suite !

  2. Ln dit :

    Hihi même 1 an après je pense que je vais kiffer cette série. Quel suspens à la fin, mais quel suspens !

Répondre

%d blogueurs aiment cette page :